DE CELUI QUI AIME ÊTRE ET DE CELUI QUI S’ELÈVE

Accueil / Les actualités de l’académie / DE CELUI QUI AIME ÊTRE ET DE CELUI QUI S’ELÈVE

« Celui qui peut t’enseigner est plus grand que moi. »


Ainsi répondait le joueur de Sho à la cours impériale Japonaise dans une Histoire. C’est
ainsi qu’il indiquait à tout ceux qui souhaitent se voir par lui enseigné, le chemin qui par
lequel le ça-voir passait.


Se voit enseigné celui qui se place sous l’enseigne, c’est pourquoi celui qui Transe-Met ne
peut qui résider également.


Placé plus avant sur le même chemin, il représente passé présent futur de l’Apprenti-sage
et sait Mettre en Selle sur un même pied d’humanité celui qui Selle-et-Va.


Ainsi celui qui réellement Aime-Être Sait allumer la bougie par la flamme (feu-de-l’âme)
qui lui fut transe-mise en le coeur de l’Apprenti qui l’Eclairera sur la Voie. et pour qu’à
deux éclairé soit le chemin qui permet de les relier. Ainsi les Japonais nomment I Shin
Den Shin, le lien de Coeur à Coeur.


Celui qui sur le Sentier sous le Sommet de l’Enseigne le regarde plus avant et l’écoute
profondément, tant danse qui est dit que dans ce qu’il s’agit, ça-s’agit. Il apprend par
Coeur et certitude est fait que ses pas le mèneront au-delà de son Pair, en pleine
réception de ce qui entre lui et le sommet faisait passer la lumière, étant son Transe-
Parent.


S’approcher du Sommet, c’est devenir Lucide, c’est dans son rapport à la Voix que le
Maître Un-Spire.


Toute personne sur le chemin qui d’égale à égale traitera son prochain aura à coeur de
l’être, sera une jour en position d’Emettre.


« Le Jeune Homme regardait le Veil Homme
Jouer du Sho et Regarder la Mer,
Un Jour le Vieil Homme s’effaça et l’Enfant
vis la Mer, un Sho entre les Mains. »
Florent

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.