EFFET DUNNING-KRUGER

Accueil / Les actualités de l’académie / EFFET DUNNING-KRUGER

Je connaissais cet effet pour le voir très fréquemment chez les « nouveaux » hypno… et bien sûr, avec le recul, pour reconnaitre l’avoir traversé également.

Par contre, je ne savais pas que ce biais cognitif avait un nom et qu’il avait été étudié…

L’effet Dunning-Kruger ?

Du nom des psychologues américains David Dunning et Justin Kruger qui ont démontré cet effet et dont les résultats d’études ont été publiés en 1999 dans la revue Journal of Personality and Social Psychology.

Ce biais cognitif peut se définir ainsi :

« L’ignorance engendre plus fréquemment la confiance en soi que ne le fait la connaissance » pour reprendre une phrase de Charles Darwin … et pour paraphraser Wikipédia.

En gros, pour nous hypno, tu sais c’est ce moment où tu sors de formation et tu penses dans ta tête être le meilleur du monde.

Pas en mode « je me la pète grave », mais en mode « les-psy-sont-vraiment-trop-nuls-il-suffit-de-faire-comme-ci-comme-ça » et « pff-en-une-seance-ça-se-regle-facilement » ou encore « bah-il-suffitède-faire-ça-avec-l’hypnose-c’est-vraiment-trop-facile-pas-la-peine-d’aller-voir-ailleurs ».

C’est une phase assez agréable dans laquelle on prend énormément (trop ?) de confiance dans sa pratique.

Sauf que – et c’est là que je rejoins en mode parfaitement synchro (on est fort à l’Académie Epione !) l’article d’Hélène Porry – s’ensuit une chute vertigineuse de perte de confiance, de sentiments de ne plus rien connaitre et d’être mauvais : le fameux Syndrome de l’Imposteur.

Tu sais quoi ?

Ce syndrome de l’Imposteur peut tout autant être très formateur quand tu le reconnais.

Bien souvent, c’est dans cette phase que l’on revient sur les bases, que l’on retravaille tout, qu’on apprend encore plus.

Puis tout se stabilise et nous tire vers le haut.

Ce graphique est très parlant :

C’est un très bon recadrage personnel de regarder ce graphique et de comprendre où on se situe sur la courbe.

Et ce recadrage ne peut venir que de l’intérieur… sinon tu seras victime du biais de confirmation et autres subtilités fascinantes de la psychologie humaine.


Pour entrevoir les fonctionnements de tous ces biais cognitifs, si vous ne l’avez pas encore lu, je ne peux que vous conseiller l’excellent livre de Robert Cialdini : Influence et Manipulation.

Je suis sûr que vous y trouverez et reconnaitrez des principes que l’on utilise en séance et peut-être qu’ainsi ta montagne de la stupidité montera moins haut que la mienne à l’époque pour atteindre plus rapidement le plateau de consolidation.

Partagez cet article sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *