Peut-on accompagner des personnes âgées avec l’hypnose

Accueil / Les actualités de l’académie / Peut-on accompagner des personnes âgées avec l’hypnose

“Je ne vaux plus rien, je suis devenue inutile”.

Les personnes âgées en perte d’autonomie perdent aussi leur identité. Elles ne savent plus qui elles sont vraiment et pour celles qui souffrent, l’énergie utilisée à lutter contre la douleur les épuise. Elles finissent par se replier sur elle-même, par s’isoler.

Face aux divers inconforts et maladies des personnes âgées, la première réponse des médecins est médicamenteuse, ce qui parfois peut être nocif pour nos ainés.

Pourtant nous savons qu’en nous adaptant à notre client, en utilisant ce qu’il nous apporte, l’hypnose peut, être une aide précieuse, et ce, quel que soit l’âge de la personne.

L’âge n’intervient pas dans la suggestibilité de l’hypnose. Une étude récente montre d’ailleurs qu’en vieillissant, il existe une augmentation de la suggestibilité. (Parris et al, Front. Psychol.,  2016)

L’hypnose, une aide précieuse.

L’hypnose, contrairement à ce que l’on pourrait penser, s’avère très utile chez les séniors et est même une aide importante.

L’hypnose permet d’apaiser des douleurs chroniques ou aiguës, de calmer les angoisses qui surviennent avec l’âge, les insomnies.

L’hypnose est maintenant utilisée dans les EHPAD, pour l’accompagnement de personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle permet de diminuer l’état d’anxiété et l’agressivité des personnes souffrant de cette maladie et réduit ainsi la prise de médicaments.

La séance d’hypnose

Une séance avec une personne âgée se fait plutôt sur le mode de la conversation.

Comme les enfants, la personne peut être en transe les yeux fermés, puis les ouvrir brusquement et vous demander si elle doit suivre ce que vous dites. Cela peut être assez surprenant et un peu déstabilisant au départ, mais n’oublier pas ce que répète toujours Jérémy Doyen, tout est normal !

Personnellement, j’ai souvent accompagné des personnes âgées, souvent pour des douleurs, ou des angoisses. Comme pour n’importe quel client, il est très important d’établir un lien de confiance.

Il vous est surement arrivé de constaté, que parfois la personne âgée bien que présente physiquement, semble absente mentalement. Comme si elle était ailleurs, comme si elle était tournée vers l’intérieur. Pour les rencontrer, il faut juste aller les chercher là où elles sont. Cet état est déjà un état d’hypnose.

Pendant ces absences, les personnes âgées sont souvent dans le monde de leurs souvenirs. C’est un moyen d’échapper à la réalité douloureuse. Il est alors possible de leur apprendre à y retourner volontairement, quand cela est nécessaire.

Ma maman

Depuis 3 semaines maintenant, suite à une chute, ma maman âgée de 92 ans est bloquée dans un fauteuil avec une douleur à la jambe et genou gonflé. Sa souffrance est incroyable et jusqu’à ce jour les médecins n’arrivent pas à la soulager.

Alors pour l’aider, je l’emmène en état d’hypnose dans un endroit agréable pour elle, et pendant qu’elle est “là-bas”, à faire ce qu’elle aime, plongée dans ses souvenirs, elle profite d’un peu de répit, libéré de ces douleurs insupportables.

Je sais que je ne vais pas la guérir avec l’hypnose, mais au moins je peux lui offrir un moment de paix. D’ailleurs, elle en redemande.

 En conclusion, oui on peut utiliser l’hypnose pour accompagner nos ainés, et leur permettre ainsi d’avoir une fin de vie la plus douce possible.

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.