Une promenade hypnotique

Accueil / Les actualités de l’académie / Une promenade hypnotique

Les 8 et 9 avril, j’ai fait une promenade dont je me souviendrai longtemps…

J’étais à Nice, et la promenade dont je parle c’est bien sûr celles des Anglais.

Un temps magnifique et une mer turquoise. Rien que ça pourrait servir à une agréable et profonde séance d’autohypnose…

En commençant simplement par fermer les yeux, juste fermer les yeux. Ce qui est bien différent de « fermer les paupières ». Alors portes-y attention, et garde-toi de fermer les paupières en ne fermant que les yeux.

Pour t’aider à trouver cet état profond et léger d’une détente telle que seuls les yeux sont fermés, pense à ce que tu pourrais entendre si tu étais posé avec moi sur ces galets caractéristiques de la promenade des Anglais. Le ressac des vagues avec la mer plus mouvementée que d’habitude. Le bruit des galets qui s’entrechoquent à chaque pas des passants qui prennent du bon temps. Les rires des enfants qui ne courent pas assez vite pour échapper aux vagues qui viennent leur lécher les mollets. Les mouettes qui, comme toi, se laissent aller à une semi-somnolence en planant sous le soleil…

Se laisser aller aussi en sentir et ressentir les embruns à la fois vivifiant, plein d’énergie, de bonheur et ce gout salé des vacances et du bon temps partagé.

Maintenant que tu es avec moi, tu peux t’apercevoir que derrière ces paupières tellement relaxées, tu devines le soleil de fin de journée, calme, reposant, apaisant… t’invitant à revenir demain après un sommeil mérité.

Mais…

Ce n’est pas de cela que je voulais te parler.

Parce que, même si cela y ressemblait beaucoup, je n’étais pas à Nice pour des vacances, mais bien pour l’hypnose.

J’étais invité en tant qu’intervenant par le DEHIF (Dave Elman Hypnosis Institute France) à la première Masterclass Hypnose.

Masterclass Hypnose à Nice par le DEHIF avec Brice Lemaire, Emmanuel Winter, Nazmine Guler et Christophe Pank

L’Académie Epione était fièrement représentée puisqu’Emmanuel Winter était également présent. 2 intervenants sur 5 venant de l’Académie Epione, ça envoie, non ?!

Les autres intervenants étaient le Dr Brice Lemaire (chirurgien-dentiste, responsable du DU d’hypnose dentaire de Nice et fondateur du DEHIF), le Dr Nazmine Guler (médecin urgentiste) et Christophe Pank (le gars très balèze et tout chauve qui fait de l’hypnose comme un bourrin ^^, partageant son expérience et ses expériences dans de nombreuses vidéos YouTube… et excellent représentant de l’hypnose elmanienne et directe par la même occasion).

Dans le public ? 40 personnes, des chirurgiens-dentistes, parasitologue, médecins, infirmières, sophrologues, hypnothérapeutes et des totalement novices en mode découverte.

De cette Masterclass, si je vous lisais le programme, vous seriez tellement déçus… comme nous d’ailleurs (Manu et moi). Nous étions très dubitatifs et en avons longuement parlé. Pour résumer les interventions proposées : de la safe place, du corps ressource, des submodalités, de la suggestion par focalisation.

Pas de quoi fouetter un canard à trois roues, n’est-ce pas ?

Sauf que … dès les premières minutes, on a su que cela allait être grandiose avec la première intervention du Dr Nazmine Guler.

Nazmine est médecin urgentiste et pratique l’hypnose dans des conditions épiques (dans le camion du SMUR, en roulant, avec les bips et tous les appareillages autour) et sur des cas épiques comme vous pouvez imaginer.

J’ai toujours pensé que dans les cas d’urgence, il fallait des inductions rapides et de l’hypnose très directe voir directive… Le Dr Nazmine Guler ? Elle utilise, avec un calme et un sourire olympiens, une « simple » safe place pour recoudre à vif la jambe d’un gamin de 10 ans, sans anesthésie aucune… et le le petit bonhomme en ressort avec le sourire en disant qu’il n’a rien senti. Oui, une safe place peut créer une anesthésie locale. Je le sais maintenant pour avoir vu cette vidéo filmée sur le vif (c’est le cas de le dire).

Pourquoi cela fonctionne si bien ? Parce que Nazmine est exceptionnelle et comprend dans toute sa finesse la puissance de l’hypnose et surtout le cadre dans lequel celle-ci est utilisée.

C’est exactement ce qui a fait toute la différence de cette Masterclass Hypnose : à travers les démos, les exercices, les échanges sur des pratiques extrêmement simples, nous sommes revenus aux bases de l’hypnose et à son utilisation dans la finesse : rejoindre l’autre là où il est pour pouvoir le guider. Et pour ça, nul besoin de protocoles compliqués.

De la vie, de la joie, du partage, de l’hypnose directe et participative comme on l’aime à l’Académie Epione.

Alors merci d’être avec nous et de partager cette belle vision de l’hypnose bien loin des sentiers dégoulinant et mielleux dans lesquels beaucoup voudraient la caser.

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.