Comment j’ai découvert l’auto(utou) – hypnose

Accueil / Les actualités de l’académie / Comment j’ai découvert l’auto(utou) – hypnose

Cette photo a été prise, le 26 février 2022 lors du 1er Cani-cross que j’ai effectué avec mon petit border-cocker de 15 mois : Rhony.

Vous allez me dire quel est le rapport avec l’hypnose ?

J’y viens 😉

La préparation de la course

Je vous partage ce fait personnel pour vous montrer que l’hypnose est et peut être partout.

Pour cette course je me suis entraîné 1 mois avant, on va dire que ça m’a servi d’objectif.Puis je me suis dit on va se préparer puis la date de la course servira de test :Comment Rhony se comporte avec les autres chiens ?

Comment il se sent avec le harnais de traction ?

Prend t’il du plaisir ?

Est Ce que moi aussi j’en prend ?

Enfin plein de questions.

On s’est entraîné petit à petit on a augmenté la distance.

D’abord 2km, 3 km, 4 km puis enfin 5 et 6km ( pour info la course faisait 5.5 km).

Rien de tel que de définir des petites objectifs ou des petites tâches, c’est plus simple que des objectifs trop élevés qui nous donne même pas envie de sortir de notre canapé.

Vous allez me dire ;

  • Ok, nickel ! Mais elle est où l’hypnose, l’auto-hypnose dans tout ça ?

La mise en place de l’auto-hypnose

Comme on le dit toujours en hypnose ou en éducation animale

“L’environnement est votre plus grand allié”

En effet que ce soit en hypnose, ou en éducation canine, on ne doit pas aller contre son environnement, ou son inconscient car on ne peut pas faire sans lui il est beaucoup plus fort.

Il faut toujours tenir compte de son environnement, des bruits ….

Bref revenons à nos moutons, enfin nos chiens.

Comment j’ai utilisé mon environnement pour me préparer au mieux.

Quel est mon environnement, à chaque fois que je cours avec Rhony :

  • Un baudrier (pour moi)
  • Une laisse souple
  • Un harnais (pour Rhony)

Voilà les 3 seules choses que je retrouve à chacune de mes sorties.

Ne soyez pas surpris mes seances d’auto hypnose sont assez décousu tout comme cette article mais peu importe le principe c’est le contenu.

La baudrier est donc venu le récepteur de mon énergie.

Le harnais de Rhony est venu son récepteur à lui.

La laisse tout simplement le canal de diffusion.

Les 2 points d’attache de la laisse, le suprlus ou le déficit d’énergie de chacun.

Ces 2 points sont connectés à la respiration de chacun, plus on est synchronisé plus ces 2 points sont efficaces

Ensuite, j’ai défini une couleur d’énergie pour Rhony : le bleu puis une pour moi le vert.

Et puis quand je manquais d’énergie par rapport à Rhony, des capsules d’énergies bleu se diffusait via la laisse en direction de mon harnais.

Quand Rhony manquait d’énergie des capsules d’énergie verte partait de moi en direction de Rhony par la laisse.

Comme une sorte de base communiquant afin de toujours garder un équilibre.

Comment je savais qui avait besoin d’énergie. En me focalisant sur la respiration, l’attitude de Rhony et oui un chien ne ment pas.

Résultats des entraînements

Voici le résultat de ma dernière session avec Rhony :

  • TEMPS :  41’25”
  • DISTANCE :  6 km
  • VITESSE MOYENNE : 8.8 km/h

Résultats de la course:

Voici les résultats de la course :

  •  24 ème sur 64
  • Temps: 23’50”
  • Distance: 5 500 m
  • Vitesse moyenne: 13,84 km/h

Je n’ai pas forcément d’explication sur ces résultats en tout honnêteté, je n’ai pas eu l’impression de courir 6 km.

Est-ce l’hypnose qui a fait son effet ? Peut être

Rien n’est sûr mais force est de constater que notre résultat dépasse de loin nos attentes.

En bilan, je vous direz tout simplement ne mettez pas la barre trop haute, c’est plus simples de monter dix petites marches qu’une grande qui fait la hauteur des dix petites.

Merci pour votre attention.

Mickaël & Rhony 😉

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.