La légende du praticien en hypnose

Accueil / Les actualités de l’académie / La légende du praticien en hypnose

La légende raconte qu’un jour un praticien en hypnose a ouvert un cabinet et qu’il a été immédiatement envahit de demandes de rdv. Dès le premier jour son agenda s’est remplit pour des semaines. Tant et si bien qu’il n’arrivait même plus à suivre. Totalement débordé. Il avait beau augmenter et augmenter et augmenter encore ses prix… les clients continuaient à affluer en masse. Des quatre coins de la France. La liste d’attente ne cessait de s’allonger. 2 mois, 6 mois, 1 an… jusqu’à 3 ans d’attente.

Il faut dire que ses résultats étaient fabuleux. Pas un seul échec, jamais, sur n’importe quelle problématique. Il trouvait toujours exactement les bons mots, les bonnes paroles, la bonne technique, le bon protocole au bon moment. Les résultats étaient instantanés et durables.

Ses séances étaient merveilleuses, comme vivre un rêve.

En quelques mots, les personnes entraient agréablement en état d’hypnose profond, chaque suggestion touchait sa cible et faisait son effet. Chacun de ses gestes, chacune de ses paroles : tout était parfait, d’une beauté rare…

Il vécut une vie entière d’abondante bienveillance.

Ou pas !

La vraie vie du praticien en hypnose

Forcément, vous avez déjà compris l’ironie de la chose. Vous savez pertinemment que c’est utopique et pourtant c’est ce que de nombreux praticiens s’attendent à vivre dès qu’ils ouvrent leur cabinet.

La réalité est souvent plus rude.

Le métier de praticien en hypnose est merveilleux… mais le parcours est loin d’être un long fleuve tranquille, même s’il en vaut largement le coup.

Lorsque vous ouvrez votre cabinet, votre premier métier n’est pas d’être praticien en hypnose, quoi que vous en pensiez… il est avant tout d’être entrepreneur. Et donc de gérer votre cabinet de manière professionnelle, comme une entreprise.

Ce que ça implique ?

Tout simplement que vous allez devoir trouver des clients. Il y a peu de chance qu’ils viennent à vous par l’opération du saint esprit, parce que vous avez un bon karma ou parce que vous vibrez à la fréquence sacrée des lunes galactiques anciennes.

L’équation est simple : pour que des clients prennent rdv, ils doivent savoir que vous existez, ils doivent entendre parler de vous. A vous de trouver le moyen qui vous correspond le mieux ET qui donne des résultats.

Se faire connaitre en tant qu’hypnothérapeute

Des idées en vrac pour avoir une visibilité en ligne et hors ligne ?

Un site internet, une page pro Facebook et/ou Instagram, une fiche Google Profil d’Etablissement (le nouveau nom de Google My Business), une plaque dans la rue pour votre cabinet, des cartes de visites, des plaquettes de présentation, du bouche à oreille « provoqué » (allez-vous présenter partout : boulangerie, salon de coiffure, de tatouage, agent immo, medecin, cabinet infirmier, etc), un article dans le journal local (ils sont souvent d’accord pour présenter une personne qui s’installe), des ateliers de présentation de l’hypnose, des partenariats avec d’autres professions, de la publicité Facebook-Google, du partage de temps dans une asso liée à l’hypnose ou mieux-être, des avis Google, etc.

Se faire connaitre ou « se vendre » ? Ça n’a rien de contradictoire avec le fait d’être dans le domaine de l’accompagnement. Plus les gens vous connaissent, plus vous pouvez les accompagner et  les aider à atteindre leur objectif. C’est aussi simple que ça.

« Si vous avez un produit qui peut énormément aider les gens, c’est de votre devoir de tout faire pour le leur vendre ».

Vous entendrez surement parler de « communication ou marketing étique », c’est du brainwashing commercial… mais l’idée reste vraie : trouvez un moyen de communication qui reflète vos valeurs.

Le but n’est pas forcément d’attirer tout le monde, mais d’attirer les personnes qui vous correspondent et que vous allez pouvoir aider. Et c’est votre façon de communiquer qui va permettre de filtrer et d’attirer à vous les bonnes personnes.

Il y a de la place pour tout le monde dans le domaine de l’hypnose, les personnes qui viennent me voir n’iraient pas forcément vers vous… et inversement. D’ailleurs je serais surement moins efficace que vous dans l’accompagnement des personnes qui vous ont choisi… car quelque chose les a surement déjà touché dans votre présentation, dans la façon dont ils vous ont découvert.

La communication pour vous faire connaitre doit être comme votre manière de faire de l’hypnose : unique.

Faites-en quelque chose qui vous ressemble. Il n’y a que comme ça que ce sera vrai… et donc efficace.

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.